23/02/2024 Chatons disponibles!

Standart de la race

Je vous présente ici, le descriptif du standard de la race réalisée par le LOOF. Sachez qu’il y a plusieurs standards de la race qui ont été établis par des organisations différentes, TICA , FIFE, WCF etc. Ils ont chacun leur propre vision du type Sibérien qui reste bien évidemment identique à la base mais qui diffère sur certains détails.

Standart de la race par le LOOF (PDF)

TETE = 25 points

  • Forme et taille = 10
  • Oreilles = 4
  • Yeux = 5
  • Profil = 4
  • Museau = 2

CORPS = 45 points

  • Format= 10
  • Taille = 10
  • Encolure = 5
  • Ossature = 5
  • Musculature = 5
  • Pattes et pieds = 5
  • Queue= 5

ROBE = 20 points

  • Longueur= 5
  • Texture = 5
  • Sous-poil = 5
  • Couleur = 5

CONDITION ET EQUILIBRE = 10 points

Robes reconnues

  • Categories : traditionnelle, point
  • Divisions : toutes sauf ambre et charcoal
  • Couleurs : toutes sauf celles basées sur chocolat, lilac, cinnamon et fawn

Mariage autorise

  • Sibérien X Sibérien

Introduction :

Le Sibérien est un grand chat à poil mi-long issu des chats indigènes de Russie, ou, malgré une reconnaissance internationale tardive, son existence est mentionnée depuis des siècles. Puissant, il se dégage de lui une impression de force confirmée par sa musculature ronde et très développée.

Compte tenu de sa morphologie, le Sibérien n’arrive à maturité que vers l’âge de 3 à 5 ans. Le dimorphisme sexuel est fortement marqué, les mâles étant notablement plus grands que les femelles.

Note : les Sibériens colourpoint sont traditionnellement nommés « Siberiens Neva Masquerade » et sont jugés selon le même standard.

Tête : En forme de trapèze inversé relativement court et large, la tête présente des contours arrondis. De face, les pommettes ne sont ni saillantes ni proéminentes. Large, le crâne, est plutôt plat. Vu de profil, le front est légèrement arrondi et est prolongé par une ligne légèrement concave entre le front et le nez. Le nez est moyennement court et plat.

Museau : Rond et fort, le museau doit être sans pinch. Les pommettes, les pâtons et le menton dessinent une courbe douce et harmonieuse.

Les femelles ont souvent un museau plus fin que les mâles. Le menton est arrondi sans être protubérant. Les moustaches sont longues et épaisses.

Yeux : Grands, presque ronds, les yeux sont bien espaces, séparés au minimum par la largeur d’un œil. Ils sont implantés légèrement de biais, sans pour autant avoir d’expression orientale. Toutes les couleurs d’ yeux sont admises sans qu’il y ait de relation avec la robe, sauf chez les colourpoint qui ont les yeux bleus.

Oreilles : De taille moyenne, les oreilles sont larges à la base et séparées par une distance équivalente à plus d’une largeur d’oreille. La base externe des oreilles se trouve un peu plus haut que les yeux. Vu de profil, elles sont légèrement pointées vers l’avant. De forme arrondie à leur extrémité, elles sont recouvertes à l’extérieur d’une abondante fourrure qui cache presque complètement leur base. L’intérieur des oreilles est également garni de poils abondants. Des « lynx tips » (plumets) sont appréciés.

Encolure : Ronde et courte, l’encolure est puissamment musclée.

Corps : De format semi-cobby, le corps, massif, lourd et musclé, a une forme caractéristique dite « en tonneau » due à la rondeur de ses côtes et de sa musculature. La croupe est arrondie et plus haute que les épaules. La sangle abdominale est très puissante. Les hanches sont de même largeur que les épaules.

Pattes : De hauteur moyenne, les pattes sont robustes et musclées avec une ossature puissante.

Pieds : Grand et ronds, les pieds montrent une importante pilosité interdigitale.

Queue : La queue est épaisse à la base puis va en s’enfilant jusqu’à un bout arrondi. Elle est fournie d’une abondante fourrure. Idéalement, elle doit arriver à hauteur de la base des omoplates.

Robe et texture : Mi-longue à longue, la fourrure du Siberien est composée des trois types de poils : poil de garde, poil de jarre et sous-poil. La robe est brillante et imperméable, la fourrure, des épaules à la croupe, a une texture plus épaisse que le reste du corps. Sur les côtes, les poils sont plus doux, denses. Le sous-poil est court en été et devient plus dense, long et épais en hiver. Les poils restent courts sur les pattes. Le pelage d’hiver est plus long, composé d’une toison, d’un jabot, d’une collerette complète, de culottes généreuses et d’une queue bien fournie. Ces caractéristiques disparaissent avec le pelage d’été. Chez les particolores : toute proportion de blanc est acceptee quels qu’en soient la taille et !’emplacement.

Condition et equilibre

L’apparence physique générale du chat doit refléter force et vigueur.

Tolerances

D’importantes variations saisonnières sont constatées entre l’hiver et l’été au le poil est plus court et plus plat. Le poil de garde ne se développe pas avant l’âge de 9 mois chez les chatons. Lockets.

Pénalités

Profil droit. Stop.

Oreilles trop grandes ou trop rapprochées chez les adultes. Museau étroit ou pointu. Yeux en amande. Pattes hautes. Sous-pail inexistant.

Refus de tout titre

Type British au Persan.

Manque de structure au ossature fine.

Disqualification

Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.