27/05/2024 Chatons disponibles!

Charte de qualité

P1250256.mjpg

Mon premier souci est d’associer l’élevage félin à une véritable vie heureuse pour chacun de nos chats. Chez nous, il n’y a ni cage ni chat malheureux. Chacun de nos chats est gâté et reçoit beaucoup de câlins, de tendresse et d’amour de notre part. Aucun chat n’est jamais laissé seul pendant la journée.

Les garçons sont dans la chatterie, mais chaque garçon à sa chambre qui fait au moins 12 m2 (ou plus) chauffée et décorée avec des arbres à chat “Katzen deco” ou “Natural Paradise”, ils ont plein de jouets et ne sont jamais seuls car mon bureau se trouve dans la chatterie. Ils ont aussi très souvent une fille avec eux.

Les filles sont, quant à elles, soit à la maison ou dehors en train de jouer. Elles sont partagées en petits groupes de 2 ou 3 femelles (il n’y a pas une seule pièce avec plus de 3 chats adultes dans la chatterie) et elles ont deux salles de jeux et peuvent se promener dans la maison chaque groupe à son tour. Tout cela est très important pour moi. J’élève des chats par amour et mes chats sont très aimés. Ces points étant clarifiés, voici ma charte de qualité et ce que vous pouvez attendre d’un chaton Damman Amur:

  • Tous mes chats reproducteurs sont testés pour la FIV FeLV, HCM + tests génétiques pour toutes les maladies métaboliques et dépistage PK Deficiency + leur carte d’identité génétique. En complément: PKD (PKD par ADN et par examen clinique par échographie) et les tests de HCM effectués avec Eric Bomassi spécialiste en cardiologie féline et attaché au programme de santé Pawpeds.
    Les vaccins sont renouvelés en permanence.
  • Leur groupe sanguin est établi et leur carte d’identité par ADN est faite avec le Laboratoire MyCat DNA qui est un labo référence dans le domaine. Mes chats sont aussi testés pour le gène colourpoint.
  • Les chatons sont pucés, vaccinés (primo plus rappel). En ce moment, tous mes chats étant CP neg, il n’est pas nécessaire de tester les chatons (pour les éleveurs). Les tests sont disponibles en ligne sur la page de chaque chat ou sur demande.
  • Un autre point tout aussi important : mes chats n’ont pas été achetés par hasard et des recherches poussées sur plusieurs points importants ont été effectuées. Tout d’abord en ce qui concerne la santé des lignées en question. Les ancêtres, ont-ils souffert de maladies héréditaires? S’il y a eu trop de consanguinité (pour fixer le type dans toutes les races, certains éleveurs peuvent avoir recours à un certain taux de consanguinité et des techniques d’inbreeding, line breeding (méthodes dépassées) à la condition qu’il n’y ait pas eu d’abus, que les éleveurs savent comment travailler leurs lignées et soient aussi sérieux au niveau des tests effectués). Je ne pratique pas d’inbreeding (membres directs de la même famille) et très peu de line breeding. Les taux de consanguinité chez moi sont très bas. Pour cette raison, je possède 8 mâles différents pour des mariages éloignés sans consanguinité. Nous sommes la seule chatterie en France à avoir autant de mâles que des femelles reproductrices, justement pour travailler avec une belle diversité génétique.
  • Il y a également un travail d’études des pedigrees pour choisir des partenaires complémentaires et intéressants prenant en compte la santé, le tempérament, le type et ensuite la couleur et la robe pour obtenir des beaux chatons qui sont à la fois sains, sociables et très affectueux comme leurs parents tout en améliorant la race.
  • Étant comportementaliste, j’accorde énormément d’importance au tempérament vu que la plupart des chatons partent en tant qu’animaux de compagnie pour une vie en famille.